Lancement du projet SCUBY au Cambodge

Updated: Oct 24, 2019

Le 18 mars 2019, c'est le National Institute of Public Health (NIPH), Cambodge, qui a inauguré le projet SCUBY au Himawari Hotel, Phnom Penh. La cérémonie était rehaussée de la présence de S.E. le Professeur ENG Huot, Secrétaire d'état du Ministère de la Santé, ainsi que de nombreuses personnalités.


S.E. le Professeur ENG Huot a fait remarquer que le ministère de la Santé travaillait d'arrache-pied pour améliorer les services de promotion et de gestion de la santé, de traitement et de revalidation. Des améliorations notables ont été réalisées, notamment par une amélioration de la couverture sanitaire et de la qualité des soins tout en réduisant les risques financiers en utilisant les services de santé auprès de la population. Dans le même temps, il a également reconnu que le fardeau des maladies non transmissibles (MNT) augmentait au Cambodge, alors que les soins et le traitement de ces maladies étaient encore limités et n'atteignaient pas toute les personnes dans le besoin. Il a ajouté que l'expansion des services liés au diabète et à l'hypertension artérielle était l'une des principales priorités du plan stratégique national de prévention et de contrôle des MNT 2013-2020 et du plan d'action national multisectoriel de prévention et de contrôle des MNT 2018-2027. Cependant, la généralisation des services dans tous les établissements de soins de santé est assez difficile.


Le projet SCUBY, a-t-il souligné, fournira au Ministère de la Santé davantage de preuves scientifiques pour la planification stratégique de la santé et la mise à échelle des soins, afin de pouvoir fournir des soins de qualité aux personnes dans le besoin. S.E. le Professeur ENG Huot a enfin exprimé son soutien au projet et a demandé à toutes les parties prenantes de collaborer étroitement avec le NIPH pour une mise en œuvre réussie du projet.


S.E le Professeur Eng Huot

Dès l’atelier de lancement, les principales parties prenantes, notamment des décideurs du ministère de la Santé, des experts et chercheurs en MNT, des représentants des donateurs et des responsables de projets et d’établissements de soins de santé ont été informés des objectifs clés, de la méthodologie de recherche et des activités, ainsi que des impacts attendus du projet SCUBY. Les participants ont également eu l'occasion de poser des questions sur le projet et ont apporté leurs contributions lors de discussions en groupe et d'activités de consultation.


Le Professeur CHHEA Chhorvann, directeur du NIPH, a clôturé l'atelier en insistant sur l'urgence d'agir concrètement pour améliorer la mise en œuvre des directives nationales en matière d'activités dans les centres de santé et de fourniture de services pour les MNT. Il a souligné l'importance de réfléchir et travailler ensemble pour affronter le problème des MNT. Les gens souffrent de diabète et d’hypertension, a-t-il poursuivi, et le traitement de leurs complications coûte extrêmement cher. Le projet SCUBY, selon lui, devrait se concentrer sur la mise en œuvre réelle. Enfin, il espérait que tous les participants prendraient les idées de l'atelier et poursuivraient la discussion.


Le Professeur Chhea Chhorvann



0 views

© 2019 Scuby